INVENTAIRES FERROVIAIRES de FRANCE

 

VOIES DE RANDONNEE

Au-delà de l'inventaire technique que nous effectuons, notre souhait est aussi de vous voir partir à la découverte de ces anciens vestiges qui émaillent nos campagnes.
Pour ce faire, vous avez le choix entre deux solutions :

Passer par des structures associatives et ludiques comme les vélorails ou les trains touristiques ; sachant toutefois que leur vie est en général plutôt difficile et assez éphémère, et que leur liste varie sans cesse. Raison pour laquelle nous nous contentons de vous fournir deux liens qui permettent d'accéder à ces diverses structures :

VELORAILS DE FRANCE
TRAINS TOURISTIQUES DE FRANCE

Par ailleurs, partir vous-même à l'aventure le long des anciennes voies ferrées que nous avons recensées et qui peuvent se prêter à la promenade dès lors qu'elles sont en site propre, c’est-à-dire sur plateforme ferroviaire indépendante, et qu'elles sont reconverties en voies de circulation ouvertes au public.

VOIR
la

CARTE NATIONALE
des
VOIES de RANDONNEE FERROVIAIRE

Chacune d'entre elle fait l'objet d'une fiche descriptive qui reprend le sens de ligne donné par notre géographie ferroviaire, qui n'est pas toujours celui utilisé par les autres sites qui en parlent. Elles sont classées en trois catégories :

Les voies vertes, parties strictement ferroviaires uniquement. Ouverts à tous, ce sont les parcours les plus appropriés à la randonnée familiale avec de jeunes enfants.
S'il est exact qu'elles disposent presque toutes d'un sol lisse, remis à neuf et stabilisé, que les ponts, tunnels et viaducs sont sécurisés, les autres aménagements sont par contre de qualité très variable. Ainsi toutes les voies vertes ne sont pas équipées de chicanes de protection pour empêcher le passage des engins motorisés ou pour éviter que des cyclistes n'arrivent trop vite sur des carrefours dangereux. De même, la signalétique et les équipements annexes (parkings, espaces repos et pique-nique, points d'ombre, points d'eau et toilettes) sont parfois absents. Un minimum de précautions préalables s'impose donc.
Par ailleurs, il convient de signaler que leur longueur généralement importante s'adresse plutôt aux cyclistes qu'aux piétons. Certaines d'entre elles sont d'ailleurs clairement aménagées en ce sens et les piétons, s'ils sont tolérés, doivent cependant céder le pas aux cyclistes prioritaires.
Il n'en demeure pas moins qu'elles constituent de très beaux parcours de découverte ferroviaire, riches en vestiges facilement accessibles.
Les voies ferrées transformées en chemins ou sentiers non aménagés mais à condition qu'elles soient dans état qui permet un accès facile en toute saison aux piétons et aux vététistes, et que le parcours accessible par ses deux bouts, fasse 5 km de développement minimum.
L'usager doit prendre ici conscience que le sol peut être de qualité très variable, souvent inégal, que les ouvrages d'art ne sont pas sécurisés (certains ponts ou viaducs n'ont plus de rambardes), et que la traversée des tunnels exigera un éclairage puissant et adapté.
Sans être très aventureux, ce type de randonnée s'adresse néanmoins à des personnes ayant un minimum d'entrainement physique et un équipement adapté (bonnes chaussures ou bottes notamment). Mais par rapport aux voies vertes, il apportera un plaisir de découverte rarement égalé.
Puis les voies ferrées transformées en routes dès lors qu'elles présentent une longueur et un attrait touristique suffisants. En sont donc exclues les voies reconverties en rocades et autres avenues urbaines pour faciliter la circulation routière.
De même, nous proposons aussi des parcours routiers non ferroviaires qui suivent au plus près d'anciennes lignes locales métriques disparues et permettent d'en voir des vestiges qui sombrent peu à peu dans l'oubli.
Vivement déconseillés aux piétons et non prévus pour les mobilités douces, ces parcours peuvent néanmoins fournir des itinéraires intéressants aux adeptes du cyclotourisme sur goudron, ou à ceux qui n'ont d'autre choix que de circuler en voiture.

A noter que vous trouverez aussi dans nos listes quelques voies vertes signalées sur fond violet. Elles sont en cours de réalisation et n'ont pas de fiche descriptive pour l'instant, mais apparaîtront avec leur fiche en catégorie verte dès qu'elles seront terminées.
Par ailleurs, nous vous présentons aussi des reportages photographiques réalisés par divers passionnés du rail. Soit ils reprennent des voies vertes, soit ils décrivent des lignes en cours d'abandon mais sur lesquelles il n'est pas possible de proposer la promenade grand public pour diverses raisons techniques ou légales.
Enfin, dans le même ordre d'idée, vous trouverez aussi des liens qui renvoient à des points d'infrastructure ou des ouvrages d'art remarquables par leurs dimensions, leur architecture, leur histoire ou leur situation géographique.

Bien entendu, ces critères de recensement restent très théoriques et des exceptions sont toujours possibles si une ligne présente un attrait particulier.
Nous restons donc à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire, concernant les chemins et sentiers notamment, dont la liste est loin d'être exhaustive.

Sachez aussi que les photos et renseignements que vous nous ferez parvenir serviront à compléter utilement nos fiches pour les rendre plus crédibles.
Et que tout signalement d'un chemin ferroviaire qui nous aurait échappé, sera le bienvenu. Merci d'avance.